Forum du site : http://gazogenes.free.fr


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gazogène domestique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
louloute



Messages : 4
Date d'inscription : 30/12/2017
Age : 32
Localisation : Mayenne

MessageSujet: Gazogène domestique   Sam 30 Déc 2017 - 15:52

Salut,

J’émets une hypothèse, en espérant qu'elle suscitera l’intérêt de certains et que la somme de nos imaginations et de vos compétences de ouf dans le domaine pourront la valider ou non.

Moi qui produit moi même mon élec chez moi, je regarde chaque hiver mon poêle en me disant qu'il faut que je trouve un système pour tirer quelques watts de toute cette chaleur. Et c'est aussi que je suis persuadé qu'il y a moyen de beaucoup moins gaspiller en mettant en relation certaines technologies.

Il existe déjà des systèmes avec des moteurs à combustion externe ou alors des modules à effet Seebeck. Si je retrouve le truc je vous mettrais la vidéo d'un gars qui a un poêle à tirage inversé avec moteur Stirling (fait maison) plutôt incroyable pour tout amateur de mécanique couplé à une génératrice .
Mais je pense qu'il y a moyen de faire mieux.

Imaginons un gazogène en intérieur qui remplace un poêle à bois. Les calories rayonnant de la "chaudière" (désolé je ne maitrise pas encore les termes précis) chauffe déjà l'air intérieur.
Récupération des gazs issus du processus de gazéification pour les réutiliser de plusieurs manières différentes selon les besoins.

Et c'est là que le gazogène à tout son intérêt à mes yeux. Parce que l'on peut faire plein de truc avec du gaz.

-Soit j'ai besoin d'électricité et je fais tourner une génératrice qui peut alors soit recharger mes batteries, soit me permettre d'utiliser du 220 instantanément en grosse puissance.
-soit j'ai besoin de gaz pour cuisiner et je pense qu'il doit y avoir moyen de transformer une gazinière pour qu'elle tourne au gaz pauvre. Je fais aussi mon eau chaude avec un chauffe-eau instantané au gaz et il existe des frigos qui fonctionnent au gaz.
-soit j'ai besoin de plus de chauffage et alors je brûle le gaz produit dans des radiateurs de chauffage au gaz qui cela dit en passant peuvent être répartis genre chauffage centrale.
-soit (je sais que là c'est plus compliqué) j'ai pas de besoins immédiats et je stock le gaz pour pouvoir le réutiliser plus tard. Aussi parce que je suis un peu écolo et que je sais que la première chose à penser quand on produit du gaz c'est de ne pas le laisser s’échapper dans l'atmosphère. Je me suis beaucoup renseigné sur les réacteurs à biogaz du genre Jean Pain, mais je pense que c'est moins efficace que le gazo.

Bref c'est pas non plus une idée révolutionnaire, mais quand on est tombé dans le piège de chercher à produire soit même son énergie, on se rend compte de beaucoup de petites subtilités.

1- le problème c'est pas de produire de l'énergie, mais de stocker. Pour l'utiliser au bon moment en quantité voulue.
2- le monde actuel mise trop sur l'électricité, parce que c'est super polyvalent, mais l'homme étant ce qu'il est (un gros flémmard), il en oubli qu'il n'y a pas que ça, et que l'elec c'est compliqué à temporiser.
3- ne jamais succomber au défaitisme de trop nombreux "juges" ignorants qui méprisent nos méthodes (photovoltaïque, petit éolien ou autre) en les faisant passer pour ridicules car pas assez puissantes. (Pour info, mon chez-moi ponctionne en moyenne 50w instantanés avec télé, lumière dans 3 pièces, portables à charger, surpresseur pour eau courante).
4- ne jamais écarter complètement une idée, un jour, combinée à une autre, ça peut servir.

Bref je m'égare, restons dans le thème gazo. Et j'ai quelques questions.

-qu'en est-il du stockage du gaz? est-il compressible? est-il oxydant à terme pour des bonbonnes comme le biogaz?
-y'a t'il des risques liés au fait de mettre un gazogène en intérieur? je pense aux fuites de gazs, mais j'ai cru comprendre que ce genre de chaudière était plutôt en dépression...
-l'utilisation du gaz dans de petits bruleurs, adaptés bien sur au gaz de bois, est-elle possible? (gazinière, chauffe eau, frigo à absorption, radiateurs)

voilà mes questions pour l'instant.
Et dans le cas où l'idée d'une utilisation domestique du gazogène ne vous intéresserait pas plus que ça, je vous remercie pour tout ce que j'ai déjà pu apprendre sur ce forum.

laurent.
tcho




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pal françois

avatar

Messages : 980
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 54
Localisation : haute big 43

MessageSujet: Re: Gazogène domestique   Dim 31 Déc 2017 - 7:47

Salut Louloute.

Vaste sujet que l'énergie.

Règle N° 1,

Un KW qui ne coûte pas chère et un KW que l'on ne consomme pas.

Donc la première démarche est d'avoir une maison positif ultra isolé, tout en respirant.

Règle N°2,

Je suis moi même diabétique, et la règle dans mon alimentation est de manger le plus crû possible pour les vitamines donc le

moins de cuisson possible.pas de viande rouge, pas de charcuterie, pas de pâtisserie, j’ai mis très longtemps à me satisfaire de

ce régime, mais maintenant, je vis sans prendre de médicament et en liberté.

vous remarquerez que c'est bien pour la planète, pas besoin d'élevage grandiose au détriments des forêts en Amazonie qui a

provoqué la captation des terres des petits paysans.

quand tu mange , tu vote, et a une importance capitale pour le fonctionnement de l'économie et pour ta santé.

mais il faut être réaliste, exemple en France, si du jour au lendemain, on passe au gazo, vu la consommation du volume de

pétrole actuel et la ressource carbone en biomass, cela ne représente que 5 % de nos besoin.

Donc on n'est pas prêt à ce séparer de l'énergie nucléaire, il faut développer ensemble en combinant: le biogas, le syngas, avec

la pile à combustible, , le photovoltaïque, l'éolien, etc....

La pile à combustible SOFC est l'avenir de l'homme pour moi et très compatible avec le gazo. donc cherche dans cette direction.

autrement, regarde les vidéos dans youtube avec holzvergaser bhkw, tu trouvera beaucoup de personnes qui ont fait leurs

propre station cogénération gazogène.

au plaisir de te lire,

François.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edward7

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 63
Localisation : Bas-Rhin

MessageSujet: Re: Gazogène domestique   Dim 31 Déc 2017 - 14:25

Bonjour Louloute,
Je vois que tu réfléchis sérieusement au sujet ! Bravo Exclamation  
Eh oui, la gazéification de la biomasse est une source d'énergie à reconsidérer, mais selon moi, tout de même assez difficile à "dompter".
Étant utilisateur d'un véhicule gazo au bois, je peux te parler de mon expérience.

Je vais essayer de répondre à tes 3 questions

1- Stockage du gaz
Personnellement, aucune expérience. Par principe, un gaz est compressible et je ne sais pas s'il est oxydant pour les bouteilles. Je ne connais pas la pression maximum pour la compression sans danger. Attention : le gaz est composé en bonne part de monoxyde de carbone, donc dangereux par sa toxicité en cas de fuite. Par ailleurs, il faut aussi tenir compte de l'énergie utilisée pour comprimer le gaz ainsi que du matériel nécessaire (compresseur, etc.). Je suppose que le gaz devra être épuré et asséché très sérieusement si on opte pour un stockage sous pression.
Autre possibilité : stockage sans pression dans une poche étanche souple. Cela a été utilisé pendant la dernière guerre sur certaines voitures (voir Internet - photos de Citroën Traction AV avec un grand sac souple sur le toit). Sur un véhicule, c'est un peu encombrant, mais un gazomètre dans son jardin, pourquoi pas ? On pourrait ainsi voir la réserve disponible ! Mais je ne sais pas ce qui se passe en cas de retour de flamme Question Evil or Very Mad

2- Gazogène en intérieur
C'est une éventualité à écarter totalement. Le gaz produit est très toxique, une dose minime est mortelle. Bien que le générateur de gaz (que tu appelles chaudière) est en dépression, en cas d'arrêt du système (volontaire ou accidentel), le moindre défaut d'étanchéité entraîne une fuite de monoxyde de carbone. Il faut savoir que le générateur de gaz a besoin d'une aspiration continue créée soit par le moteur thermique raccordé, soit par un autre système d'extraction (électrique par exemple). Tout cela peut s'arrêter à tout moment et c’est le drame. Pas de générateur dans un logement ou pièce fermée.  Et je ne parle même pas des fumées âcres lors de l'ouverture du couvercle lors du rechargement en combustible  Evil or Very Mad

3- Utilisation du gaz dans un brûleur
Je suis sûr que cela est possible (voir Internet vidéos de gazéification de balle de riz au Cambodge, il me semble). Ce système combine la gazéification et la combustion directe du gaz dans le même appareil. Mais il est impensable d'utiliser ce "réchaud" en intérieur (fumée, suie, cendre, charbon, etc.)
Si on arrivait à comprimer le gaz (traité à la question 1), pas de problème pour le brûler dans une gazinière; le gaz de ville avant l'arrivée du gaz naturel était de composition similaire. Mais je me répète, en cas d'extinction accidentelle de la flamme, il y a danger d'intoxication. C'était d’ailleurs un moyen de se suicider à l'époque !!!

Sans vouloir te décourager, je t'ai exposé mon ressenti pour ton projet, mais je suis tout de même convaincu que le gazogène à encore de l'avenir

Gazogènement
Edy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edward7

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 63
Localisation : Bas-Rhin

MessageSujet: Re: Gazogène domestique   Lun 1 Jan 2018 - 21:39

Bonjour et bonne année !
D’autres personnes se sont déjà intéressées au stockage du syngas ou biogaz. Pour ceux qui se débrouillent en anglais, un forum et un article intéressant.
http://forum.driveonwood.com/t/storing-woodgas/1382/4
http://alternative-car-fuels.com/biogas-vs-wood-gas/
Bonne lecture !
Edy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pal françois

avatar

Messages : 980
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 54
Localisation : haute big 43

MessageSujet: Re: Gazogène domestique   Mar 2 Jan 2018 - 9:29




Edward7 a tout à fait raison, la preuve, ci joint la photo d'un gazo Riché de 1908 à double combustion, tellement performant, qu'il avait un système de filtration sommaire, pour dire, que vous le voyez en extérieur, Le dispositif en extérieur n'est pas dangereux ,une dilution non dangereuse du CO si il y a une fuite qui ce produit.

maintenant, il  arrive encore des accidents avec le gaz naturel, les matériaux sont plus performant que l'époque, actuellement conduite en plastique, qu'à l'époque conduite en fonte et souvent beaucoup poreuse dans le temps,

les systèmes de sécurité s'améliore, détecteur de CO avec déclenchement de ventilateur puissant avec extracteur d'air en extérieur, et sur les conduites de gaz, l’application de norme très stricte de conception, et systématiquement, je fais exploser mes gazogènes pour voir si la chaudronnerie tient et si les systèmes de sécurité on bien fonctionné.

il faut être conscient du danger, mais ce ne doit pas être un frein, les solutions sont là.

Et bonne année 2018 à tout les gazomans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louloute



Messages : 4
Date d'inscription : 30/12/2017
Age : 32
Localisation : Mayenne

MessageSujet: Merci   Jeu 4 Jan 2018 - 12:34

Bonjour,

et merci à Edward7 et à François pour leur intérêt.

J'avais pas tilté tout de suite que la gaz produit est essentiellement composé de CO.
Donc oui, ça limite vachement une utilisation en intérieur. Surtout pour le gazo lui-même. Faudrait être suicidaire. Niveau utilisation des gazs en intérieur, c'est un peu pareil. C'est vrai qu'on a tous des détecteurs de monoxyde quand on se chauffe au poêle, mais de la à prendre de tels risques...

Je voulais savoir, vous qui avez l'habitude d'en utiliser dehors, il y a t'il des risques liés au gaz en extérieur fixe? Un véhicule ça bouge alors ça ventile, mais un truc statique y'a pas de dangers de poches de gazs, toxiques et/ou explosifs?

Sinon, étant donné que vous m'avez maintenant contaminé, je commence par un gazo basique et je vois déjà comment ça marche et ce que je peux en tirer après.

Sinon, quelqu'un sait si il y a moyen de trouver des correspondances entre taille du matos / volume de bois et volume de gaz produit.
Autre chose, quelque'un a-t-il une idée des ratios de conso de gaz dans un moteur lambda comparé à sa conso d'origine au SP. Ca serait bien aussi peut être d'avoir une comparaison de puissance des mécaniques entre SP et gaz.

Désolé, j'écourte, mais faut que j'y retourne.

encore merci.
tcho
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pal françois

avatar

Messages : 980
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 54
Localisation : haute big 43

MessageSujet: Re: Gazogène domestique   Dim 7 Jan 2018 - 7:08

http://gazogenes.superforum.fr/t92-tableau-imbert

On trouve presque tout sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pal françois

avatar

Messages : 980
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 54
Localisation : haute big 43

MessageSujet: Re: Gazogène domestique   Dim 7 Jan 2018 - 7:56




ratio syngas/air 50/50, t/mn moteur 4 t, ne pas oublier de /2 pour le volume comburant, carburant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gazogène domestique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gazogène domestique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Structure d'une installtion domestique
» la pollution domestique
» Reconstitution d'une meule à farine domestique
» L'animal domestique
» Insecte "domestique" à identifier svp...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gazogenes :: Dérivés du Gazogène et Energies nouvelles :: Energies nouvelles-
Sauter vers: